Entrainement-Reactif.fr

Entraînement réactif, reactive training : c'est quoi ?

L'entraînement à chocs  myoréactifs ou plus simplement entraînement réactif est un procédé visant l'exploitation à bon escient, d'une manière contrôlée et "irradiante" pour des chaînes musculaires complètes incluant muscles effecteurs, stabilisateurs et fixateurs du mouvement (soit tous ceux qui concourent à son exécution) du réflexe myotatique (le réflexe myotatique est une contraction musculaire réflexe et qui échappe donc à notre contrôle, une réponse de protection de l'organisme provoquée par un étirement brutal).

Dans le cadre de l'entraînement réactif, on déclenche volontairement ce réflexe en confrontant l'organisme à un effet de surprise prenant la forme d'un petit choc  dont la force et le moment de survenue sont choisis. A l'inverse de la pliométrie où l'on exploite et apprend à utiliser le réflexe myotatique pour augmenter une capacité ou performance physique impliquant la puissance musculaire (exemple : sauter plus haut, lancer plus loin), cette façon de solliciter le réflexe myotatique  vient ici "perturber" et "désoptimiser"  le schéma neuromusculaire du mouvement.

Comment obtient-on ce choc ? un contenu (granulat, microbilles,  grenaille, ..) ne rempli que partiellement un contenant (tube). Lorsque l'on fait faire un mouvement de va et vient au tube, le contenu, lui, ne change de direction qu'avec un temps de retard sur le contenant et vient taper à chaque changement de direction contre les parois internes des extrémités du tube.
A quel moment ? au cours de la phase d'accélération du mouvement, au début du rapprochement des leviers osseux, en course externe.
Sur quel type de mouvements ? des mouvements de va et vient impliquant de préférence de grandes chaînes musculaires. L'impact sera placé loin de l'axe de rotation (notion de leviers) pour en démultiplier les effets. On privilégiera des mouvements de grande amplitude.
Quel intérêt ? Développer la tonicité et la force musculaire, améliorer la qualité et la résistance des tissus conjonctifs, enveloppes, tendons, améliorer également les réflexes neuromusculaires, solliciter pour certains publics des muscles, portions de muscles, zones  qu'ils ne peuvent plus contracter de façon volontaire (lésions nerveuses, réadaptation, post partum, désentrainement, ...), sollicitation de muscles profonds et posturaux (muscles érecteurs du rachis notamment). Augmenter la dépense énergétique (dans un contexte de perte de poids par exemple). De manière indirecte, et compte tenu du mode de mise en oeuvre du procédé (mouvements spécifiquement étudiés, de grande amplitude, toujours de va et vient impliquant un travail équitable des chaînes agonistes et antagonistes) : rééquilibrage des chaînes musculaires (antéro-postérieures, latérales) apportant de vrais bénéfices dans le cadre de la prévention et du traitement des problèmes de dos.
Quel matériel ? des tubes partiellement remplis d'un granulat : équipement myoréactif.
Quellle activité ? la gym réactive, la marche réactive, pour améliorer le gainage chez le sportif,  en groupe dans le cadre de cours de fitness, en petits groupes ou seul en toute liberté. En intérieur comme en extérieur, c'est à vous de choisir votre activité "réactive" ! ... et pourquoi pas en pratiquer plusieurs !!

Vous trouverez de nombreuses autres informations concernant l'entraînement réactif et sa mise en oeuvre, les exercices,  le matériel (tubes réactifs), ... en parcourant ce site. Je vous en souhaite bonne lecture, et bonne utilisation. A coup sûr, vous ne regreterez pas le temps que vous consacrerez à la lecture de ces pages car quelque soit votre objectif, perdre du poids, améliorer vos performances, soulager des problèmes de dos, profiter d'une activité physique efficace et ludique, ... ou tout simplement vous faire du bien, .. l'entraînement réactif vous apportera beaucoup.

Sportivement,

Christophe MAURY,  Coach Sportif D.E.